Tebboune et la rencontre d’El Alia : une provocation déplacée

tebboune

Candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain, l’ancien premier ministre, Abdelmadjid Tebboune a commenté pour la première fois l’incident qui s’était produit au cimetière de El Alia entre lui, Saïd Bouteflika et Ali Haddad, affirmant que le comportement de ces derniers était «provocateur à son endroit».

On s’en souvient, l’incident a eu lieu lors des funérailles de Réda Malek, et il coïncidait avec la crise larvée qui a éclaté entre Abdelmadjid Tebboune, en tant que premier ministre et des hommes d’affaires appuyés par le frère de l’ancien président Saïd Bouteflika.

La vidéo, qui qui a tourné abondamment à l’époque faisant le buzz et mobilisant une large sympathie au profit de Tebbounne, montrait Tebboune mis à l’écart, alors que Saïd Bouteflika, Ali Haddad et Abdelmadjid Sidi Saïd s’échangeaient un sourire entendu, et mêmes des rires moqueurs, bien que le moment, l’endroit et les circonstances étaient à la solennité et l-humilité.

«Ce qui s’est passé était une provocation à mon égard. Mais, j’ai condamné ce comportement car l’endroit n’était pas approprié pour rigoler surtout lors des obsèques de l’un des symboles de la Guerre de Libération», a commenté Tebboune sur le plateau de la chaîne El Hayat.

LIRE AUSSI Importations: recul lors des 8 premiers mois de 2019

1 Rétrolien / Ping

  1. Projet Kef Eddir : le marché de dupes décroché  par Haddad - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.