Tabac: élargissement du partenariat algéro-émirati

SNTA
SNTA

Le Conseil des Participations de l’Etat (CPE) a donné son accord pour l’élargissement du partenariat industriel entre le Groupe public MADAR (ex. Société nationale des tabacs et allumettes, SNTA) et l’entreprise mixte algéro-émiratie United Tobacco Company (UTC), a indiqué le Premier ministère dans un communiqué publié mardi sur son site web.

Le Premier ministère précise qu’il s’agit de « la location (et non pas la cession comme avancé par certaines sources) des installations et des licences de l’ex. SNTA à UTC contre un paiement de 3,5 milliards DA par an et la modernisation des installations et méthodes de la société publique ».

La société UTC est une entreprise mixte algéro-émiratie avec 51% d’actions algériennes et 49% d’actions émiraties.


LIRE AUSSI LFB: commande de 20 tonnes d’aluminium


Pour rappel, l’ex. SNTA avait été restructurée, en 2017, en groupe et a pris la dénomination de MADAR Holding lequel détient aussi des participations dans des sociétés telles la société des tabacs algéro-émiratie (STAEM), la société mixte algéro-turque de textile Tayal et la Société d’investissement hôtelière (SIH).

Par ailleurs, le Conseil National de l’Investissement (CNI) a validé un partenariat agricole dans la wilaya d’El Oued, a également fait savoir le Premier ministère sur son site web.

Ce partenariat associe un opérateur algérien et un opérateur tunisien sur la base de la règle 51/49%.

Cet investissement, qui sera réalisé dans la commune de Djamaa (wilaya d’El Oued), « consommera un montant de 9 milliards DA et introduira des méthodes modernes dans la production de maraîchages », note la même source.

LIRE AUSSI Freehali.com: le carrefour du génie algérien