Suspension ou pas de la délivrance d’actes de mariage, les célébrations se poursuivent

mariage

Par Wahab

Malgré la suspension de la délivrance des actes de mariage à travers les communes de la wilaya à l’instar d’ailleurs de beaucoup de wilayas à travers le pays  les cortèges nuptiaux continuent à sillonner les boulevards de  la cité du  »Rocher noir » relayé en fin de soirée par les klaxons, les youyous, les  jets de fumigènes et autres produits pyrotechniques

L’inconscience de ces familles de mariés met en danger la vie d’autrui, d’autant plus qu’aucune mesure barrière n’est observée. Les cas de contamination en courbe ascendante (+ 19 Jeudi, + 11 Vendredi) et la situation de saturation au niveau des trois hôpitaux Thenia-Bordj Menaiel et Dellys  .L’incivisme du citoyen est pour beaucoup dans l’augmentation du nombre de contaminations, mais la passivité des autorités n’est pas en reste. Cette situation inquiète   la population, qui appelle les autorités à plus de fermeté dans ces cas, ou parfois la fête  est célébré à quelques mètres des commissariats ou siège de la gendarmerie alors que l’épidémie du coronavirus frappe encore. Foyers de contaminations par excellence, les professionnels de la santé et même les autorités affirment que ces rassemblements ont participé à la propagation puis au rebond des contaminations au Covid-19 en Algérie. Dans ce cadre, les walis de plusieurs wilayas  ont émis des arrêtés interdisant l’organisation des fêtes de mariages et la suspension temporaire de l’établissement des actes de mariage par les mairies ainsi que l’interdiction des fêtes de circoncision. Fait inédit certains maires de Boumerdes continue à délivrer des actes de mariages à des proches ou connaissances , ces ‘écarts’ de ces  responsables inconscients ont provoqué l’ire d’autres citoyens qui ont dénoncé  ce deux poids deux mesures. La sûreté de wilaya a fait état de   l’interpellation de plus de 1900 personnes pour violation des règles du confinement partiel, ajoutant que 165 véhicules et 23 scooters ont été mis en fourrière pour les mêmes motifs.

LIRE AUSSI 5ème édition de LOGISTICAL: le rendez-vous est fixé au 23 novembre