Surface agricole irriguée: 2 millions d’hectares fin 2018

Le ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a affirmé dimanche à Tébessa que la surface agricole irriguée à l’échelle nationale croîtra à 2 millions d’hectares à fin 2018, contre 1,3 million hectares actuellement.

Ce développement projeté de la surface agricole qui s’inscrit dans le cadre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, permettra d’accroître les diverses récoltes agricoles notamment celles des légumes secs, des légumes et des fruits, a assuré le ministre, en visite de deux jours dans la wilaya, lors de l’inspection d’une exploitation agricole à M’chentel, dans la commune de Chréa.

Priorité à la céréaliculture

L’objectif est de parvenir à assurer l’autosuffisance et à diversifier la production agricole, a souligné M. Bouazghi, affirmant qu’’’à fin 2018, pas moins de 600.000 hectares irrigués seront réservés à la céréaliculture ».


LIRE AUSSI FBF: annulation du contrat italien


L’exploitation visitée par le ministre s’étend sur 264 hectares de vergers d’arboriculture fruitière, compte des élevages de 1000 ovins et 35 bovins et exploite quatre forages et trois bassins d’irrigation, a-t-on indiqué.

Sur ce site, des paysans ont fait part au ministre de préoccupations liées au problème du foncier qui empêche leur accès aux crédits bancaires, nécessaires pour l’engagement de projets d’investissements y compris dans les activités de transformation. Ils ont également soulevé la question des impôts rencontrée par des aviculteurs et éleveurs.

Dans ses réponses, le ministre a indiqué que le cadre légal pour le règlement du foncier agricole est à l’étude au niveau central.

Il a également promis de développer la surface agricole de la wilaya, estimée actuellement à 312.000 hectares.

LIRE AUSSI Alnaft: prospection de Chott Melrhir et Berkine Nord