Studiotech: l’entreprise sauvée par l’USTHB

L’université des Sciences et Technologies Houari Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar vient de sauver la vie à la filiale algérienne de la société belge, Studiotech, spécialisée dans la fourniture du matériel audiovisuel.

Confrontée à la baisse de son chiffre d’affaires et à l’absence de marchés consistants au niveau de l’Entv, Studiotech vient b’obtenir une bonne bouffée d’oxygène, grâce au marché qu’elle a décroché au niveau de l’USTHB pour la fourniture et installation d’équipements audio-visuels destinés à son laboratoire Physique Théorique.

Le montant de la transaction s’élève à 63,77 millions de dinars, soit l’équivalent du chiffre d’affaires annuel réalisé depuis 2010.

Du temps de Hamraoui Habib Chawki, Studiotech obtenait des contrats faramineux.

L’année dernière, l’ENRS (radio publique) avait annulé un marché qu’elle avait attribué préalablement à Studiotech.

LIRE AUSSI Dietswell: une victime d’un puissant lobby algérien