Stade de Baraki: CRCEG mise en demeure

Stade de Baraki

Agissant en maître d’ouvrage, la direction des équipements publics (DEP) de la Wilaya d’Alger a adressé une sérieuse mise en demeure à l’entreprise CHINA RAILWAY CONSTRUCTION ENGINEERING GROUP (CRCEG), titulaire du marché ayant pour objet réalisation d’un stade de 40.000 places à Baraki ( Alger).
Le contrat qui a été approuvé par la commission nationale des marchés en date du 03 juin 2008, tarde à être achevé en dépit de plusieurs avenants.
Dans son courrier, la DEP d’Alger réclame la finalisation de l’ensemble des études et la présentation d’un planning des travaux (mis à jour) suivant l’échéance retenue.
La DEP exige également la mise en place des équipes au nombre suffisant avec la qualification requise pour assurer la reprise des travaux des gros oeuvre (pôle énergie, rampe d’accès présidentiel, ouvrages secondaires parvis, restaurant, finition (Mégastructure et gradins) et l’augmentation de la cadence des travaux de fondation de la clôture. Elle exige également l’’amélioration du rythme des travaux de VRD.
La direction de Abdelkader Zoukh a accordé aux chinois, un délai de 15 jours pour exécuter ces exigences. Faute de quoi, le maître de l’ouvrage sera dans l’obligation de prendre toutes les mesures coercitives prévues par la réglementation en vigueur.

En décembre dernier,  le ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab, et le Wali d’Alger Abdelkader Zoukh ont haussé le ton, lors d’une visite d’inspection sur chantier, mais les responsables de l’entreprise chinoise ne semblent pas avoir pris aux sérieux ces menaces

LIRE AUSSI Socothyd: 42 millions de M2 de tissu de Gaze