SPE: les critères de l’exclusion

sonelgaz

La Société Algérienne de Production de l’Electricité (SPE, filiale de Sonelgaz) a lancé cette semaine un appel d’offres national ouvert pour la maintenance à long terme des centrales thermiques cycles simples et cycles combinés, en deux lots.

Cet appel d’offres comprend des dispositions qui laissent penser que les responsables de SPE cherchent à faire fuir les prestataires.

D’abord, il y a cette question de cahier des charges qui vaut 1,5 millions de dinars (rien que ça). En suite, il y a la caution qui est de l’ordre de 150 millions de dinars pour le premier lot et de 345 millions de dinars pour le second lot.

Qui oserait s’aventurer dans une telle soumission?

En dernier lieu, il faut noter que les filiales de Sonelgaz sont les rares entreprises du pays à exiger que la caution émane d’une banque de premier ordre.

A ce titre, il y a lieu de se poser la question de savoir quelles sont les banques de premier ordre?

Ces pratiques doivent être soigneusement observées par les autorités du pays. Car, elles sont un vecteur de dérive.

LIRE AUSSI Boumerdes: 605 sacs de farine saisis.