Souk Ahras : Un programme de développement pour 90 mille habitants des zones rurales 

Par Tahar BOUDJEMAA
Au terme de ses différentes visites effectuées par le premier responsable et après le recensement des zones d’ombre, le wali, en collaboration avec ses partenaires immédiats notamment les chefs de service, a mis en place un programme prometteur.

Ce programme de développement local touchera pas moins de 90 mille habitants tous repérés dans les zones d’ombre et les zones enclavées. Les bénéficiaires de ce programme sentirons juste après sa concrétisation sur le terrain une amélioration de leurs conditions de vie et soustraira incontestablement les pères de famille de difficultés connues durant de nombreuses années.

Ces programmes de développement rural touchera, nous confirme t-on, 251 zones d’ombre dénombrées dans la wilaya de Souk-Ahras. Le premier responsable de la wilaya qui ne cesse de multiplier les inspections de travail, veillera sur la réalisation de ces projets dans les délais impartis afin de pouvoir répondre à l’attente des citoyens dans ces zones qui ont grandement souffert des aléas de la vie.

Le chef de l’exécutif, lors de récentes visites dans les dairats de M’daourouch, Oum Ladaim et Taoura, ayant pour finalité de jauger les taux d’avancement des travaux de ces projets au profit de plusieurs projets dans les zones d’ombre.

Les autorités ont indiqué à la presse locale que 49 projets ont été livrés sur les 200 lancés dans les zones d’ombre d’un total de 507 opérations inscrites portant essentiellement sur le raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz, le renforcement de l’AEP, l’aménagement du réseau routier, de salles de soins et de établissements scolaires en plus de la réalisation de stades de proximité.

Il y a quelques jours, le wali, en compagnie de ses partenaire, a inauguré le raccordement du réseau de gaz naturel aux logis des habitants de la daira de Ouled Driss située au nord du chef lieu de wilaya.

Notons au passage que 6 milliards de dinars ont été débloqués pour concrétiser les projets en chantiers devant être livrés avant la fin de l’année en cours. Les autorités locales pourront donc se libérer pour lancer avec la même ardeur.

Tahar B

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis