Sonelgaz : mouvement dans le top management

sonelgaz

La Sonelgaz fait sa mue en mode « soft ».  La Direction a procédé à un mouvement dans le top management de certaines sociétés du Groupe Sonelgaz, considérant la qualité et la mobilité professionnelle du management comme « levier de mise en œuvre des démarches managériales destinées à améliorer la qualité et le contenu de l’exercice du service public dévolu au Groupe Sonelgaz dans le sens d’une plus grande responsabilisation des acteurs et d’une plus grande efficacité ».

Ce mouvement répond « à la nécessité de mettre en œuvre une nouvelle stratégie corporate du Groupe qui a imposé le management du changement au cœur des priorités de Sonelgaz ».

Les changements ont touché en priorité les premiers responsables de la Compagnie d’Engineering de l’Electricité et du Gaz (CEEG) mais aussi la Société de Montage Industriel (Etterkib), la Société de Travaux et de Montage Electrique (Kahrakib), la Société d’Electricité et des Energies Renouvelables SKTM et la Société de Transport et de Manutention Exceptionnelle des Equipements Industriels et Electriques (Transmex).

Ces mouvements de Sonelgaz escomptent opérer des réformes efficaces dans l’organisation et dans le fonctionnement capables de prévenir et de corriger l’ensemble des externalités négatives pouvant influencer les métiers du Groupe, notamment dans les domaines liés à l’engineering et aux travaux vu l’ampleur des projets structurants en cours de réalisation et dont ces sociétés ont la charge.

LIRE AUSSI Présidentielle du 12 décembre : opération zéro fraude