Sonatrach: où va-t-on avec ISI?

ould kaddour

En l’espace de huit mois seulement, quatre directeurs se sont succédés à la tête de la Direction Informatique & Système d’Information (ISI). Une politique que Ould Kaddour a adopté pour lutter contre la « bureaucratie ».

Ainsi, après avoir écarté Fettouhi Rafik, en octobre 2017, il nomme à sa place, Nadjiba Benechfoun, une rescapée de BRC, dont un proche est un ami de Chakib Khelil.

Originaire de Tlemcen, elle occupait, avant cette nomination, le poste d’assistante du P-dg.

Quelques mois plus tard, Ould Kaddour découvre que son ancienne assistante est incapable de gérer une quelconque Pizzeria et la fait remplacer par Abdelkader Neggad, qui lui a été recommandé à partir de l’Activité Aval d’Oran.

A  peine quelques mois à la tête d’ISI, Neggad découvre des choses atroces dans la gestion de cette direction centrale et va plus loin en s’opposant carrément à Ould Kaddour. Il refuse de signer un avenant d’un contrat et se fait automatiquement éjecter.

Neggad est remplacé, il y a une semaine, par un autre cadre qui débarque d’Oran, en l’occurrence Kara Zaitri.

Pour mater la rébellion, Ould Kaddour s’en prend même aux chefs de départements par un mouvement qui a complètement déstabilisé l’activité au niveau de cette direction centrale.

Sa majesté, le Roi de l’imposture et du mensonge compte aller encore plus bas pour asseoir son règne sur les territoires d’ISI.

LIRE AUSSI Les affaires prospères du fils du colonel Faouzi

1 Rétrolien / Ping

  1. Fixit: une application qui va révolutionner le marché - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.