Sonatrach: l’italienne Chimec arrive en force

chimec

La société italienne Chimec, spécialisée dans les produits chimiques, continue détrôner sa concurrente française Arkema sur les marchés du secteur pétrolier algérien.

La semaine dernière, Chimec a décroché 7 lots sur 21, suite à un appel d’offres de Sonatrach pour la fourniture fûts d’inhibiteurs de corrosion, des produits chimiques destinés à la protection des installations.

Chimec a arraché 14,27 millions d’euros, contre seulement 2,29 millions d’euros décrochés par la française Arkema, qui a pour habitude de dominer ce segment de marché.

Arkema a été devancée dans cet appel d’offres de Sonatrach, par la petite compagnie émiratie, Nalco Gulf qui a obtenu 5 lots avec un montant global de 3,04 millions de dollars.

En dépit de sa notoriété, l’américaine Halliburton est arrivée au bas du classement avec seulement deux lots qui ont totalisé un montant de 1,54 millions de dollars.

Au début du mois de décembre dernier, Chimec est allée même jusqu’à défier Arkema, en décrochant un important lot de produits chimiques au profit de TFT (Tin Foué Tabenkort, géré par la division Production deSonatrach).

Au mois de juillet dernier, Chimec a remporté également un énorme succès lors de l’appel d’offres de Sonatrach relatif à la fourniture de produits chimiques (désémulsifiants). Chimec avait réussi à obtenir 5 lots pour une valeur de 2,41 millions d’euros, sur un marché où Arkema a été battue sur tous les lots.

LIRE AUSSI Importation des produits alimentaires : hausse inquiétante

1 Rétrolien / Ping

  1. M'sila: dédoublement de plusieurs routes - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.