Sonatrach: les dernières manœuvres de Ouyahia et Ould Kaddour

ould kaddour

Pendant des mois, le couple Ouyahia-Ould Kaddour a manœuvré conte l’avis de tout le monde pour la création d’une Joint-venture avec une société étrangères pour la commercialisation des hydrocarbures.

Devant le mutisme total et complice des principaux dirigeants de Sonatrach, Ould Kaddour prend l’initiative d’écrire à Ouyhia une lettre dans laquelle il demande l’autorisation de procéder à la création de la Joint-venture. Aussitôt, le premier ministre répond avec un accord de principe et demande la formalisation de la procédure à travers le conseil d’administration de Sonatrach.

Dès lors, Ould Kaddour convoque une réunion du conseil d’administration et demande aux membres l’approbation d’une résolution déjà préparée pour la création de cette société mixte.

Un seul membre du conseil d’administration a dénoncé ce pillage organisé des richesses du pays.

L’Algérie qui commercialisait seule ses hydrocarbures, devra partager la rente avec une compagnie étrangères.

Heureusement -pour le pays- que le premier ministre Ouyahia est parti avant l’approbation de ce projet à travers une résolution du CPE.

Maintenant que Ould Kaddour a perdu le soutien indéfectible de Ouyahia, aucune force n’est en mesure d’empêcher sa présentation devant la justice pour atteintes graves à l’économie du pays.

LIRE AUSSI Saida Neghza: participation à la clôture du projet SOLID

1 Rétrolien / Ping

  1. Sonatrach: quand Ouyahia Jr s'invite à Londres - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.