Sonatrach: le groupe sera géré par 5 vice-présidents

sonatrach

Le projet de la nouvelle organisation de Sonatrach va comporter la nomination de cinq vice-présidents, au lieu de quatre actuellement. Les directions centrales ont connu quelques changements sans incidence significative.

Ainsi, on apprend que l’activité Aval (LRP) sera scindée en deux entités qui avaient un statut de pôles. Il s’agit de la Liquéfaction et Séparation d’une part et de du Raffinage et Pétrochimie, d’autre part, qui sont promus au rôle d’Activité.

Les activités Exploration-Production, Transport par Canalisation et Commercialisation devront conserver leurs anciens statut.

La Direction Général conserve la plupart des anciennes structures, à savoir le Comité Exécutif, le Secrétariat Général, le Comité d’éthique, le Cabinet et l’Audit et Conformité, ainsi que la Sûreté Interne de l’Etablissement.

La communication a été élevée au rang de Direction, alors que deux nouvelles directions vont voir le jour à la faveur de cette restructuration. On parle de la Corporate Affaires et Transformation Office. La direction Activités Centrales (ACT) devra, quant à elle, disparaître avec les 4.000 employés qu’il s’agira de déployer.

Les Directions Exécutives Centrales, pour leur part, n’auront pas subi de grands changements. On conserve intactes les anciennes directions, comme la Stratégie Planification & Economie (SPE), Digitalisation et Systèmes d’information (une extension d’ISI), les Finances, Business Developpement Marketing, les Ressources Humaines, Santé Sécurité et Environnement, le Procurement & Logistique (qui remplace apparemment l’ancienne direction MLG), la Recherche et Développement et la direction juridique.

Les deux changement se résument en la réhabilitation de TEC en une nouvelle direction de l’ Engineering & Project Management. Sonatrach devra également se doter d’une direction de Ressources Nouvelles.

Sonatrach a travaillé pendant des mois avec le Cabinet américain, BCG pour aboutir à cette organisation.

organisation2018

LIRE AUSSI Comex: la stratégie nationale d’exportation