Sonatrach: la guerre de la succession

sonatrach

Une guerre féroce est observée pour la succession de Kamel Chikhi à la tête de Sonatrach. Les sponsors habituels et les nouveaux sont à la chasse des CV pour tenter d’imposer le nouveau P-dg du groupe pétrolier.
Parmi les candidats, qui sont appuyés, figure en premier lieu Mohamed Hamel, cadre au ministère de l’énergie, ayant côtoyé les réseaux de l’OPEC.
Vient ensuite le nom de Toufik Hakkar dont les ramifications avec les décideurs sont importantes.
Le troisième nom avancé est celui de Belkacem Harchaoui, l’actuel P-dg de Naftal et ex-patron de Tassili Airlines.
En tous les cas, depuis la nomination de Hachichi à la tête de Sonatrach, tout le monde se voit capable de diriger le groupe.

LIRE AUSSI Saisie des navires algériens: le ministère du transport réagit