Sonatrach: la BA confirme les chiffres d’e-bourse

Sonatrach

Les quantités d’hydrocarbures exportées par l’Algérie en 2017 ont connu une baisse de plus de 2% par rapport à 2016, a appris l’APS auprès de la Banque d’Algérie (BA).

Pour toute l’année 2017, les exportations des hydrocarbures ont baissé de 2,88% pour s’établir à 108,48 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) contre 111,69 millions de TEP en 2016, précise la même source.

Ces diminutions des exportations en volume ont concerné beaucoup plus les hydrocarbures liquides (hors exportations de pétrole brut de Sonatrach) que les hydrocarbures gazeux, ajoute la Banque centrale.

Par semestre, les quantités d’hydrocarbures exportées, qui avaient augmenté de 11,04% entre le premier et le second semestre de 2016, ont reculé à 55,43 millions de TEP au premier semestre de 2017 (-5,68%) pour finir à 52,96 millions de TEP au second semestre 2017 (-4,47%), souligne la Banque d’Algérie.


LIRE AUSSI Bourse d’Alger: la séance du 18 mars 2018


 

En dépit des baisses successives des volumes exportés au cours des deux semestres de 2017, la hausse des prix du baril de pétrole s’est traduite par une augmentation des recettes d’exportation d’hydrocarbures qui ont atteint 16,9 milliards de dollars au second semestre de 2017 contre 16,16 milliards de dollars au premier semestre 2017 et 15,45 milliards de dollars au second semestre de 2016.

Pour toute l’année 2017, les recettes d’exportation d’hydrocarbures se sont établies à 33,06 milliards de dollars contre 27,92 milliards de dollars en 2016, en hausse de 18,42%.


LIRE AUSSI Sonatrach: descente aux enfers de la production


Concernant la tendance des cours de pétrole entre 2016 et 2017, le prix moyen semestriel du baril de brut avait connu son plus bas niveau au cours du 1er semestre de 2016 à 40,59 dollars.

Il n’a cessé de remonter, depuis, pour atteindre une moyenne de 48,17 dollars au 2ème semestre 2016, de 50,85 dollars au 1er semestre de 2017 et finir à 57,24 dollars au 2ème semestre 2017.

Pour toute l’année 2017, il a été de 53,98 dollars le baril contre 45 dollars en 2016.

LIRE AUSSI OS (Sonelgaz): VINÇOTTE pour la certification