Sonatrach: les italiens d’Enel imposent leur loi

Les contrats d’importation de gaz à long terme de l’opérateur italien Enel ont commencé à expirer cette année et des négociations sont en cours pour les remplacer par de nouveaux contrats non liés au prix du pétrole. Enel est un important client de Sonatrach.

« Notre intention n’est pas de les annuler mais de les remplacer par des contrats différents qui ne sont plus liés au pétrole brut », a déclaré le directeur général Francesco Starace lors d’une présentation stratégique.

Les importateurs européens de gaz ont considérablement dilué les niveaux d’indexation du pétrole dans leurs contrats d’approvisionnement en gaz après avoir subi de lourdes pertes lorsque les prix du pétrole étaient élevés.

Starace a déclaré que d’autres contrats d’approvisionnement en gaz à long terme signés il y a 20 à 25 ans devraient être renégociés au cours des cinq prochaines années.

Il a refusé de divulguer la taille et la valeur des contrats algériens examinés.

LIRE AUSSI Pétrole: des compagnies étrangères se désengagent de l’Algérie