Sonatrach: décisions arbitraires

sonatrach

Les nominations de cadres, sur la base de copinage et de recommandations, pleuvent au quotidien à Sonatrach.

Après abdelkader Boussordi, ancien de Sonelgaz, nommé directeur central à Sonatrach, voilà une autre nomination qui va s’opérer ce lundi et va dévoiler le seuil de déliquescence auquel est parvenu le groupe pétrolier.

Ce lundi, on procédera à l’installation d’un autre intrus, nommé sur recommandation d’en haut. Ancien militant du FLN et membre de l’APC de Batna, ce nouveau responsable a déjà été recommandé à Youcef Yousfi qui l’avait nommé à la tête d’une entreprise des mines. Il a ensuite été « casé » à GCB (filiale de Sonatrach) avant de se voir propulser à la tête de SPP (holding des services pétroliers), en remplacement de Zeghib Abdelghani.

Non satisfait de ces changement, le P-dg de Sonatrach a décidé d’aller à la hache vers les filiales basées à Hassi Messaoud.

Mercredi, des nominations de P-dg de filiales sont prévues avec des  visages qui en disent long sur les critères de sélection des nouveaux responsables.

LIRE AUSSI Liban: graves révélation d’une députée sur la corruption à Sonatrach (vidéo)

1 Rétrolien / Ping

  1. Sonatrach: une virginité post-Hirak pour le P-dg - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.