Sonatach: le mensonge du siècle dénudé

champ pétrolier

Fin octobre 2013. Youcef Yousfi, alors ministre de l’Énergie et des Mines fait une déclaration qui va faire un buzz médiatique mondial. Il annonce la découverte à Hassi Toumiet, au sud de Hassi Messaoud, d’un champ pétrolier géant, d’une capacité de 1,264 milliard de barils.

Selon la déclaration de Yousfi, ce gisement va produire quelque 200.000 barils de pétrole par jour.

Aujourd’hui, sur les six puits forés à Hassi Toumiet, un seul est en production. Il fournit à peine quelques mètres cube de pétrole par heure.

Le mensonge de Yousfi était motivé par le fait que Sonatrach était en face d’un déclin qu’elle ne pouvait freiner et qu’il fallait réconforter les algériens sur leur sécurité énergétique.

Yousfi pense avoir dupé tous les algériens et s’affiche fièrement avec Kamel El Bouchi. Non. Les algériens n’ont pas oublié les crimes de Yousfi dans le secteur de l’énergie.

Pareil, aujourd’hui pour Abdelmoumene Ould Kaddour qui parle de tout sauf de la production des hydrocarbures qui a connu un déclin inégalé dans l’histoire de Sonatrach.

Dans quelque temps, des gens viendrons dénoncer le massacre des gisements de Hassi Messaoud et de Hassi R’mel et dénoncer la gestion chaotique de Ould Kaddour. Mais, ce sera trop tard.

LIRE AUSSI ENRS: CHAMBERS ALGERIE rafle la mise