SMT: accompagnement pour la certification

smt

La société de Médecine du Travail des Industries Electriques et Gazières (SMT) a lancé ce mardi, un appel d’offres restreint à la concurrence nationale en vue de l’ accompagnement pour la certification.

Tout soumissionnaire figurant sur la liste publiée par le ministère de l’industrie et des mines et intéressé par le présent avis, retirera le dossier de cahier des charges auprès de la Direction d’Etudes et Appui en Santé au Travail, contre une remise d’un ordre de virement libellé au nom de La société de Médecine du Travail des Industries Electriques et Gazières (SMT), d’un montant de DEUX MILLE DINARS (2 000 DA) versé au compte de SMT N° 001 00602 0200 650 014 / 15 ouvert auprès de LA BANQUE NATIONALE D’ALGÉRIE Agence KRIM BELKACEM n°602, ALGER, ou contre un avis de ce même montant au compte CCP SMT N°3309 41 clé 29, l’avis de virement y faisant foi.
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires dans les bureaux de la Direction d’Etudes Et Appui En Santé Au Travail (DEAST).


LIRE AUSSI Importation des carburants: la facture alourdie


L’histoire de SMT

En 1980, avant même la promulgation de la « loi  n°88.07 du 26.01.1988 relative à l’hygiène, à la sécurité et à la médecine du travail »; Sonelgaz avait  mis en place un dispositif pour prendre en charge la santé de ses travailleurs organisé comme suit :
Un organe central  de Médecine du Travail de niveau service rattaché directement à la Direction des Ressources Humaines; orienté vers la conception et la coordination;
Des centres de médecine du travail fixes, organes de réalisation et d’application de la fonction au bénéfice des agents des unités relevant de leur périmètre géographique;
Un centre itinérant  (clinomobile) pour les unités éloignées notamment au sud.
A partir de 1990, la loi  n°88.07 du 26.01.1988 et  son  Décret  d’application n° 93.120 du 15.05.1993 relatif à l’organisation de la médecine du travail, ont permis à la fonction de connaître un développement satisfaisant avec l’ouverture de 14 CMT équipés en moyens humains et matériels repartis à travers le territoire national pour répondre aux besoins de toute l’entreprise.

La loi N°02-01 du 05 Février 2002 relative à l’électricité et à la distribution du Gaz par canalisations ainsi que le décret présidentiel portant statut de la Société Algérienne de l’électricité et du Gaz dénommé alors « Sonelgaz, SPA’’ ont induit des changements importants au niveau de l’organisation de toutes les structures de l’entreprise.
La Médecine du Travail partie intégrante du Groupe, a due  à son tour adopter un schémas d’organisation  en Société Civile de Gérance de l’activité Médecine du Travail, créée en tant que filiale du Groupe Sonelgaz, le 12 Janvier 2005 dans le but de préserver les acquis de la médecine du travail.

LIRE AUSSI Freehali.com: le carrefour du génie algérien