Smail Benhamadi: bras de fer avec l’Algérienne des Autoroutes

smail benhamadi

Smail Benhamadi, député RND pour la circonscription de Bordj Bou Arreridj et propriétaire unique de la société Altrapco, a été destinataire cette semaine d’un courrier assez menaçant de la part de l’Algérienne des Autoroutes.

En 2014, la société de Smail Benhamadi a obtenu un gros marché sur l’Autoroute Est-Ouest, portant sur la réalisation de la clôture et des accès de service entre la limite Est de la wilaya de Sétif et la limite Est de la Wilaya de Bordj Bou Arreridj sur 113 Km.

L’ordre de service de commencement des travaux a été notifié à Altrapco le 17/07/2014, mais les travaux n’ont pas avancé selon le calendrier contractuel.

En date du 10 septembre 2018, l’Algérienne des Autoroutes avait adressé une première mise en demeure à Altrapco. Mais rien n’a changé depuis. L’entreprise n’a pas respecté ses engagements contractuels et n’a pas fourni le planning du reste à réaliser, ni le programme détaillé d’achèvement des travaux restant à réaliser et encore moins, le planning d’approvisionnement de matériel et personnels répondant aux objectifs attendus.

L’Algérienne des Autoroutes a accordé un délai de 30 jours à Altrapco, « pour honorer ses engagements contractuels. Faute de quoi, l’Algérienne des Autoroutes procédera à la résiliation unilatérale du contrat aux torts exclusifs d’Altrapco », lit-on sur le courrier en question.

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) Altrapco est une entreprises de travaux publics et de services, ayant pour associé unique, le député Smail Benhamadi. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel au dessus de la barre de 1 milliard de dinars.

Fondée en octobre 2004, Altrapco gère un actif de 3 milliards de dinars.