Sitel: les marchés publics non justifiés dans les télécoms

La Société Industrielle Algérienne de Télécommunications (Sitel) vient de lancer un appel d’offres pour la fourniture de matériel et prestations de services de Construction et maintenance des Sites Radio et Transmission pour réseau mobile de télécommunication. Cela implique le fait qu’elle vient d’obtenir encore un plan de charge dans le secteur des télécoms.

Tout le monde s’interroge sur l’intérêt pour l’Algérie de maintenir cette société dans laquelle l’opérateur suédois détient 35%.

Depuis sa création en 1998, cette société a toujours bénéficié de marchés publics, notamment dans le secteur des télécoms.

LIRE AUSSI Exclusif: le Makhzen s’attaque au gazoduc qui transporte le gaz algérien