Sidi Said: présence illégale à l’UGTA

sidi said

Depuis le 1er novembre 2018, Abdelmadjid Sidi Said est officiellement admis à la retraite et n’a plus donc le droit d’exercer en tant que secrétaire général de l’UGTA.

Selon le document que nous reproduisons, Sidi Said a déposé son dossier d’admission à la retraite en date du 19 septembre 2018.

Les documents de la caisse nationale de retraite montrent clairement que Abdelmadjid Sidi Said est admis à la retraite avec salaire mensuel de 11,13 millions de centimes.

Du coup, Sidi Said n’a plus le droit d’exercer en tant syndicaliste et encore mois en sa qualité de secrétaire général de l’UGTA.

LIRE AUSSI DIRECT: le 5ème vendredi de manifestations