Sider El Hadjar Annaba: reconstitution du stock en coque

L’opération de reconstitution du stock en coque, combustible utilisé pour chauffer le haut fourneau N2 du complexe sidérurgique Sider El Hadjar d’Annaba a été lancée lundi avec l’arrivée d’une première livraison de cette matière, a indiqué mardi à l’APS le directeur général du complexe, Chamsseddine Maâtallah.

Une deuxième livraison en coque attendue pour le début de février prochain « renforcera le stock du complexe », a précisé le même responsable.

Maâtallah a fait savoir qu’il a été procédé dimanche dernier, « à une réduction du rythme de production du haut fourneau N2 pendant quelques heures en raison d’une perturbation dans l’alimentation en coke ».

Le directeur général du complexe a souligné que le haut fourneau N2 tourne  « à plein régime depuis lundi après-midi », indiquant que la baisse de production était dictée par le souci d’assurer « un approvisionnement en coke en continu et par quantité ».


Lire aussi MDN: les produits exposés à Bamako


Il a ajouté qu’en baisse de régime le haut fourneau produit jusqu’à 1000 tonnes/jour d’acier liquide alors qu’en plein régime, la production atteint 2 600 tonnes d’acier/jour.

Le complexe sidérurgique Sider El Hadjar avait  interrompu sa production le 5 septembre dernier pour cause de manque d’eau, indispensable au processus de production avant de redémarrer le 24 du même mois suite aux mesures prises pour approvisionner l’unité industrielle à raison de 1.600 m3 par jour, rappelle-t-on.

Le complexe sidérurgique d’El Hadjar emploie plus de 4 500 travailleurs et possède des capacités productives prévisionnelles pouvant atteindre 2 500 tonnes de produits ferreux et en acier éligibles à la commercialisation par jour.

Après exécution de la seconde étape du plan d’investissement, le complexe prévoit une production d’un million de tonnes de produits en acier à commercialiser.

LIRE AUSSI Ciment: GICA a produit 14 millions de tonnes en 2017