Scandale: fournisseur de l’armée marocaine, Piriou débarque à Sonatrach

La société française Piriou, basée à Concarneau en Bretagne, vient de remporter un contrat de fourniture de trois navires de servitude pour  le compte de STH, une filiale de Sonatrach et de Sogeport, en charge de la gestion et de l’exploitation des terminaux marins à hydrocarbures (Arzew, Bejaia et Skikda).

Par ailleurs, le chantier Ecorep-Piriou, situé à Bouharoune (Tipaza) prépare actuellement un navire commandé par l’entreprise Zizou pour l’exploitation d’une ferme aquacole à Chlef.

En Algérie, la société française fabrique des navires de pêche et de servitude portuaire allant de 16 à 35 m, avec de l’acier et de l’aluminium, et de 4 à 16 m avec de la fibre de verre. L’entreprise publique algérienne de construction et de réparation des embarcations de pêche Ecorep et le constructeur naval français Piriou ont signé le 4 novembre 2014 à Alger, le pacte d’actionnaires et les statuts de création d’une société mixte « Ecorep-Piriou » pour la construction et la réparation des navires de pêche.

Depuis lors, le français Piriou a signé trois contrats de fourniture de bateaux  pour le compte de la Marine Royale Marocaine.