SAKOMAS: exportation du premier bateau algérien

sakomas

Le prototype du premier bateau de pêche algérien destiné à l’exportation et construit par la société Algérie-Koréa Marine Service (SARL Sakomas) est un « excellent produit qui répond à la demande du marché mauritanien », a déclaré samedi à l’APS le conseiller en relations extérieures de l’Ambassade de Mauritanie en Algérie El Hossein Ahmed Oulhassen.

Rencontré, au chantier naval Sakomas, situé à Azeffoune (60 km au nord de Tizi-Ouzou), en marge de la cérémonie de présentation du premier bateau d’une commande de deux bateaux qui sera exporté dans dix jours vers la Mauritanie, le représentant diplomatique a ajouté que le partenariat « incarne l’une des nombreuses facettes des relations commerciales algéro-mauritaniennes ».

Il a souhaité que Sakomas « puisse élargir ses relations économiques avec la Mauritanie en développant un partenariat avec la société de construction navale de son pays et aller au delà de la simple opération de vente, mais aussi de voir beaucoup plus de produits de cette société (Sakomas) et ceux d’entreprises algériennes sur le marché mauritanien », a-t-il dit.

El Hossein Ahmed Oulhassen a ajouté que les relations commerciales entre les deux pays « méritent d’être développées davantage pour être hissées au même niveau que les relations politiques et les relations d’amitié entre les deux peuples ».

De son côté le conseiller du ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Belami Lamine, a salué cet « heureux » événement. « Nous sommes heureux de voir un produit algérien prêt a être exporté. Le bateau fabriqué par Sakomas que nous encourageons, affiche un taux d’intégration de 65% ce qui est réjouissant », a-t-il souligné.

« Cet investissement rentre dans le cadre de la politique du gouvernement qui prône actuellement un investissement 100% local et prêt à être exporté », a-t-il ajouté.


LIRE AUSSI Conseil des Ministres: réunion dimanche


Les deux bateaux de pêche construits par Sakomas sont réalisés en fibre de verre, une technicité acquise pas cette société auprès de son partenaire sud-coréen Hyundai.

Selon la fiche technique présentée sur place, il s’agit de bateaux de 14 m et d’une vitesse de 16 nœuds, dotés, entre autres, d’un réservoir d’eau douce d’une capacité de 600 litres, d’une timonerie, de neuf calles de poissons d’une capacité totale de 10m3 et d’un réservoir de gasoil de 1000 litres.

Le Président directeur général de Sakomas, a indiqué à l’APS que des contrats pour la construction de 10 bateaux de pêche au profit de clients mauritaniens, de 20 à 30 mètres, sont en cours d’élaboration. Sakomas a aussi reçu des commandes du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, a-t-il fait savoir.

La cérémonie de présentation du premier bateau construit, le second étant envoie d’achèvement, s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de Mauritanie par intérim, Mohamed Ould Habib, du président d’APC d’Azeffoune et de la présidente de la confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) Saida Neghza.

Mme Neghza a rappelé que Sakomas, membre et représentant de la Confédération, « jouit d’une expérience dans l’industrie navale qui lui permet d’aller vers l’exportation. D’ailleurs des conventions de fabrication de bateaux de pêche sont en cours d’élaboration avec des clients de Mauritanie, de Côte d’Ivoire et du Sénégal », a-t-elle dit.

LIRE AUSSI Importation de  la viande: les conditions de Rezig

1 Rétrolien / Ping

  1. Montage automobile: poursuite du procès - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.