Saïda : de nouveaux locaux pour plus de 220 commerces exerçant dans l’informel

saida

Pas moins de 223 commerçants activant dans l’informel ayant squatté des espaces dans la ville de Saïda ont bénéficié samedi de nouveaux locaux dans le cadre d’une opération d’organisation du marché et d’éradication des points noirs, a-t-on appris auprès des services communaux. Les services communaux ont supervisé l’opération de transfert des commerçants qui exerçaient de manière anarchique au niveau du marché « La marine », sis au centre-ville de Saïda, pour exercer leur activité en toute légalité dans leurs nouveaux locaux situés à haï « Es-salem 1 », a précisé la même source.

Cette opération a eu un écho favorable chez les commerçants, a-t-on indiqué, précisant que les services communaux ont mis toutes les dispositions nécessaires pour la réussite de cette opération visant l’éradication des marchés érigés anarchiquement qui constituaient un point noir qui ternissait le chef-lieu de wilaya. Les responsables des collectivités locales ont procédé, à la faveur de cette opération, à la démolition des anciens locaux au niveau du site en question pour édifier au lieu et place, dans le cadre du projet d’aménagement de Oued Oukrif qui connaît des travaux de réalisation du dédoublement de la voie pour faciliter la circulation routière, des locaux commerciaux, un parking pour automobiles et des aires de jeux pour enfants.

Ce « lifting » donnera au chef-lieu de la wilaya un visage qui rompt avec la laideur qui prévalait et, partant, lui permettre de fluidifier la circulation des véhicules au niveau du centre-ville. L’opération qui a eu un écho favorable auprès des citoyens a été précédée par une autre, mardi dernier, au niveau du même site, qui a vu le déménagement de 200 commerces informels.

LIRE AUSSI EL TARF  DES PRODUITS DE NETTOYAGES IMPROPRES SUR LE MARCHE A CHBAITA