Risque d’un perte de 40% de la production céréalière

blé

Par Rabah Karali                                                           

L’institut national de la protection des végétaux (INPV) vient de lancer alerte en direction des céréaliculteurs, les informant de l’existence d’une sérieuse  menace qui pèse sur la future production de grains.

Et pour cause, la présence actuelle de d’adventices (mauvaises herbes) dans les cultures céréalières affecte négativement le rendement et et la qualité de la production et peut engendrer des pertes pouvant aller jusqu’à plus de 40%Cela est dû à sa concurrence avec la culture en eau, en lumière et en engrais nécessaires à la croissance, en plus d’être un facteur de propagation des maladies et des insectes et entrave l’exécution de certaines pratiques agricoles liées à la récolte en fin du cycle du grain.

C’est pour cette raison que les avertissements phytosanitaires recommandent d’activer l’opération du désherbage chimique dans les parcelles céréalières laquelle est une opération nécessaire dans l’itinéraire technique de cette filière, car elle augmente et améliore la quantité et la qualité de la production.Aussi,pour assurer le bon fonctionnement de cette opération, les services techniques de l’INPV conseillent vivement à l’ensemble des céréaliculteurs de suivre les recommandations de traitement très strictes pour traiter les parcelles et éviter ainsi de mauvais rendements et par ricochet une chute de a production.

LIRE AUSSI Cnan Nord: le navire Saoura saisi en Pologne