Rezig inspecte nombre d’espaces commerciaux à Alger et Tipasa

Rerzig

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a visité de manière inattendue trois sites commerciaux à Alger et Tipasa samedi pour contrôler les prix et garantir la conformité des responsables de ces institutions, des commerçants et des citoyens, des mesures préventives décidées par l’Union européenne.

Le gouvernement a empêché la propagation de Covid-19. Le marché de gros des fruits et légumes de Tipasa a été la première étape de la visite du ministre. Il n’a constaté aucune défaillance du marché. Il savait que divers produits pouvaient être obtenus à un prix raisonnable, selon un communiqué du ministère du Commerce. .

Relevant l’absence de l’affichage des prix au niveau du marché, ce qui constitue une infraction à la loi, le ministre a accordé aux commerçants un délai de 48 heures pour réparer cette infraction, ou le recours à l’application rigoureuse de la loi en matière d’affichage des prix et d’interdiction des ventes aux enchères, outre l’obligation de respecter les mesures préventives contre le Covid-19, sous peine de la fermeture définitive du marché.

M.Rezig s’est rendu ensuite au marché des viandes « Magtaa Kheira » (Alger) où il a été interloqué par une « situation catastrophique » due notamment au non-respect des conditions d’hygiène, d’assainissement et de conservation des produits ainsi que des mesures de prévention contre le Coronavirus.

Face à cette situation, le ministre a insisté sur l’impératif de se conformer aux conditions d’hygiène inhérentes aux pratiques commerciales stipulées par la loi.

Pour ce qui est de la situation irrégulière des commerçants de ce marché (ne disposant pas de registre de commerce), M. Rezig a affirmé que ce dossier sera définitivement pris en charge, après le mois sacré et ce en présence des inspecteurs de contrôle relevant de ses services.

Le ministre a rappelé aux commerçants la nécessité de respecter les mesures de prévention décidées par les Pouvoirs publics, outre l’interdiction pour les enfants de moins de 16 ans d’accéder aux marchés.

M.Rezig a achevé sa visite au marché de la dinde de Magtaa Kheira dans la commune de Douaouda (Tipasa) où il a relevé l’absence totale des conditions d’hygiène et de conservation, en sus du non-respect des mesures préventives contre le Covid-19.

A cet effet, il a donné une série d’instructions aux responsables de ce marché et au président de l’APC, leur accordant un délai de 48 heures pour se conformer à la loi.

LIRE AUSSI Accord opep+: plusieurs pays annoncent d’importantes baisses

1 Rétrolien / Ping

  1. Le chanteur Idir est décédé ce samedi - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.