Renault décide de stopper ses projets dans ce pays : Coup dur pour le Maroc

Renault et PSA

Coup dur pour le Maroc.  Le patron de Renault a annoncé ce samedi la décision de stopper toute activité sur le territoire marocain. Dans un entretien accordé au quotidien Le monde Dominique Senard,  a fait savoir que   plusieurs autres pays allaient être touchés par cette mesure, citant aussi la Roumanie, la Turquie la Corée et la  Russie.  « Nous réorientons le navire de façon déterminée, en cessant les expansions hors de France et en recréant sur le sol français un outil industriel compétitif. C’est dans cet esprit que nous arrêtons des projets ou des activités au Maroc. Ce plan n’est pas un plan français, c’est un plan mondial » a-t-il expliqué.

Il détaille ensuite : « Nous avons décidé de cesser cette course aux volumes, qui a été la philosophie de ces dernières années, pour nous concentrer sur la compétitivité et l’efficacité. Nous avions une entreprise construite pour produire 5,5 millions de véhicules et, en réalité, nous n’en avons fabriqué que 3,8 millions. Cette différence s’est traduite par une expansion de nos coûts fixes, et c’est ce que nous sommes en train de corriger ».  Cette nouvelle n’est pas faite pour remonter le moral des gouvernants marocains en ces temps ou une rude crise économique fouette le monde. Renault Maroc était devenu un contributeur à hauteur de 10% vendus par le groupe.

LIRE AUSSI Renault et importation des véhicules de moins de 3 ans: la trahison de Sellal