Recyclage des déchets : une perte sèche de 38 milliards de dinars pour l’Algérie

environnement

Le non-recyclage des déchets a fait perdre à l’Algérie un montant financier de 38 milliards de DA en 2017, ont affirmé des enseignants et experts lors du colloque national tenu à l’Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira.

Les mêmes experts ont dit aussi que la gestion et le recyclage des déchets sont considérés comme une véritable alternative pour l’économie nationale. Ce secteur peut générer plus d’argent pour le pays et créer des postes d’emploi pour les jeunes.

Ainsi, « en 2017, le non recyclage des déchets a fait perdre à l’Algérie une enveloppe de 3800 milliards de centimes », ont souligné les participants. Ce chiffre a été enregistré en 2017 par l’office national des statistiques.

LIRE AUSSI Reconfiguration de l’échiquier politique algérien : les nouveaux acteurs