Récession de plus de 8.000 entreprises en 2018 : les PME-PMI dans la tourmente

industrie

Plus de 8 000 entreprises ont été radiées du répertoire national durant les deux années 2017-2018, nous assure une source auprès de l’Office national des statistiques. Cette donnée est à mettre en pièce-jointe avec les chiffres des nouvelles PME-PMI créés et qui n’arrivaient pas à décoller, faute de légèreté dans l’appréciation, d’accompagnement ou de maitrise du marché.  Au final, c’est une mauvaise note pour l’économie nationale, puisque sont les PME-PMI qui soulèvent l’économie d’un pays et non les petits commerçants, qui font du commerce de bazar, sans incidence essentiel sur le progrès et le développement.

9.791 entreprises ont été créées au courant de l’année 2017, soit une hausse des créations de 269 entreprises par rapport à l’année 2016 (près de 3%). Plus de 5000 ont été créées au courant de l’année 2018, mais une bonne majorité faisant travailler un nombre réduit de salariés ou se confinant dans un cadre familial uniquement.

La récession qui a frappé le secteur public et les difficultés financières dues à la volatilité des prix du baril sur les marchés pétroliers ont poussé beaucoup de gens de concevoir d’autres sources de financements particuliers et basés sur des montages financiers, ou sur leurs apports financiers et leurs efforts personnels.

LIRE AUSSI Communiqué du Conseil des ministres