Raffinerie de Skikda: deux unités d’isomérisation à l’arrêt

Deux unités d’isomérisation au niveau de la raffinerie de Skikda sont à l’arrêt depuis plus d’un mois, provoquant ainsi un affaiblissement de la production des carburants au niveau de cette infrastructure, qui est la plus importante du pays.

Les arrêts techniques de maintenance n’ont pas été respectés dans les délais fixés et cette situation risque de se prolonger davantage.

Depuis l’admission à la retraite, en février dernier, de Remini Akli, le poste de vice-président de l’activité aval est assuré par un intérimaire, en l’occurence Ahmed Fettouhi.

Le marasme qui affecte l’activité de raffinage a atteint un sommet jamais égalé dans l’histoire de Sonatrach.

LIRE AUSSI: Raffinerie d’Alger: les dangereux raccourcis du ministre

La semaine écoulée, le responsable du projet de rénovation de la raffinerie d’Alger a été relevé de ses fonctions par le P-dg du groupe, en raison de quelques remarques du ministre de l’énergie qui avait effectué une visite sur le site.