Rachid Sekak à la Radio : l’endettement extérieur est une solution temporaire

rachid sekak

Le déficit budgétaire de l’Algérie, qui a atteint maintenant des milliards de dollars, utilise la dette extérieure, qui n’est plus un « tabou ».

Cependant, l’ancien chef de la dette extérieure de la Banque d’Algérie, Rashid Sekak, estime que cela ne peut être qu’un « moyen temporaire et une solution partielle » au déficit budgétaire national, qui ne s’accroîtra que si des mesures urgentes ne sont pas prises pour corriger progressivement la situation.

Dans sa déclaration à la radio, l’invité de la Radio Chaine 3 a déclaré que nous sommes un pays qui vit bien au-delà de ses possibilités. Lorsque le déficit a commencé à se sentir en 2013-2014 en raison de l’effondrement des taxes pétrolières, un niveau élevé de dépenses publiques est resté. Ils représentent alors 15% du PIB, alors que les pays européens ne peuvent pas dépasser 3%.

En passant, il nous a rappelé que les fonds de contrôle du revenu, c’est-à-dire le livre d’épargne d’une famille, sont vidés en moins de 18 mois, parce que nous préférons continuer au-delà de nos capacités.

Plus optimiste, a-t-il dit, « nous avons encore de la chance, nous avons assez de réserves de change, nous garderons encore trois ou quatre ans dans l’équilibre extérieur, mais au niveau budgétaire, il est urgent d’agir. »

Quelles seront ces mesures ? « Il n’y a pas de miracle », dit-il. « En ce qui concerne une famille, vous devez choisir entre augmenter votre revenu ou réduire vos dépenses », ou les deux.

Pour les radiodiffuseurs, nous devons d’abord définir rapidement une voie budgétaire très claire, mettre en œuvre des réformes structurelles et redévelopper les capacités futures.

rachid sekak a déclaré : « Avec le déficit de la balance des paiements de 20 milliards de dollars par an, un court laps de temps sera très difficile à gérer, mais je suis toujours convaincu que si nous parvenons à résoudre l’équation politique le plus rapidement possible, il est tout à fait possible d’établir un plan de relance économique de cinq à sept ans.

LIRE AUSSI Echourouk: Ali Fodil hospitalisé en France

1 Rétrolien / Ping

  1. Arts martiaux: une nouvelle fédération pour le MMA - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.