Provocations du Maroc: complicités algériennes

laâyoune

L’organisation de la coupe d’Afrique de football en salle à Laâyoune, Capitale de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), démontre une fois de plus la mauvaise foi du régime de Rabat.

Autant la FAF que le comité olympique, ont été solidaires avec le peuple sahraoui et ont dénoncé le jeu trouble de Rabat.

Seulement, nous continuons d’assister à des malversations au sein de la fédération nationale de Handball. Les clubs algériens sont astreints depuis des années à boycotter les compétitions africaines en raison de la participation quasi systématique du club de Laâyoune à toutes ces compétitions. En revanche, les membres de la fédération et les arbitres ne sont pas concernés par ce boycott et participent régulièrement aux manifestations auxquelles prend part l’équipe de Laâyoune.

On se demande comment va réagir notre fédération de handball par rapport à l’organisation par le Maroc, dans la ville occupée de Laâyoune, de la coupe d’Afrique des Nations en 2022. Les autorités doivent d’ores et déjà se pencher sur  le sujet. D’autant plus que le président de la fédération algérienne est membre de la confédération africaine et n’a pas daigné défendre la position de son pays.

laâyoune

LIRE AUSSI Agrodiv: 2 marchés pour Tali Emballage