Production industrielle: Sonatrach tire l’économie vers le bas

sonatrach

Selon l’Office national des statistiques (ONS), la production industrielle du secteur public a baissé de 4,5% au second trimestre 2018 par rapport à la même période de 2017.

Dans le secteur des Hydrocarbures, la production a reculé de 3,5% au 2ème trimestre 2018 comparativement à la même période de 2017.

Deux activités ont influé sur cette tendance baissière du secteur des hydrocarbures: la production du pétrole brut et gaz naturel et la liquéfaction du gaz naturel.

Ainsi, la production du pétrole brut et gaz naturel a reculé de 4,6% alors que l’activité de liquéfaction du gaz naturel a diminué de 6%.

En revanche, l’activité de raffinage du pétrole brut a enregistré une hausse de production de 4,2% entre les deux périodes de comparaison.

Globalement, le secteur de l’Energie (électricité, hydrocarbures, etc.) a été marqué par un recul de production de 4,9% au 2ème trimestre 2018, précisent les données de l’ONS. Une même tendance baissière a été enregistrée dans les Industries Sidérurgiques, Métalliques, Mécaniques, Electriques et Electroniques (ISMMEE) dont la production a reculé de 10,7%.

Plusieurs activités ont contribué à cette contreperformance dont celles de la fabrication de biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (-5,9%) et celle des biens d’équipements mécaniques (-1,1%).

LIRE AUSSI Achat de poussins: domination française

Par contre, des hausses remarquables ont notamment caractérisé la fabrication des biens d’équipements électrique (+19%) et celle des biens d’équipements métallique (+55%), détaille l’Office.

Pour ce qui est de la production des Matériaux de Construction, Céramique et Verre, elle a été marquée par une baisse de 4,2% au 2ème trimestre 2018.

Cette baisse de production a été tirée essentiellement par la branche de fabrication des liants hydriques (-5,2%) et celle des matériaux de construction et produits rouges (-19,9%).

Mais une hausse a été relevée dans la fabrication de produits de ciment et matériaux de construction divers (+36,2%) et dans la branche de verre (+22,1%).

La baisse de la production industrielle s’est aussi élargie aux Industries des Textiles (-4,2%) et celles du Bois et Papier (-2,4%) au 2ème trimestre 2018. Néanmoins, ces deux taux ont été de moindre ampleur que ceux relevés au 1er trimestre de 2018 (respectivement -9,6% et -11,5%).

Concernant le secteur des Mines et Carrières, il a reculé de 8,4%, note la même source. Par ailleurs, l’ONS a observé des relèvements remarquables pour certaines branches de l’activité industrielle durant le 2ème trimestre 2018. Il s’agit des Industries Chimiques qui ont augmenté de 9%.

LIRE AUSSI Amenhyd: un contrat de 3,89 milliards de dinars

Cette tendance est perceptible, notamment, au niveau de la fabrication de produits chimiques (+22%) et celle des produits pharmaceutiques (+29,7%).

Concernant les Industries Agroalimentaires, elles ont grimpé de 0,5%. Cette hausse a été tirée par le travail de grains (+6,7%), l’industrie du lait (+3,9%) et la fabrication des produits alimentaires pour animaux (+22,1%).

Un redressement substantiel a été enregistré dans l’industrie des Cuirs et chaussures avec une hausse de 37,5%, relève l’Office. Cette tendance a été relevée tant au niveau des biens intermédiaires en cuir (+42,9%) qu’au niveau des biens de consommations en cuir (+29,1%).

LIRE AUSSI Djezzy: promotion exceptionnelle en triplant les volumes data

 

1 Rétrolien / Ping

  1. Ouargla: les comportements confus de la DTP - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.