Présidentielle: Aziz Belaid entame la pré campagne

aziz belaid

Comme à son habitude, Aziz Belaid, le président du Front El Moustaqbal  a mis en avant ses deux atouts majeurs (courage d’affronter les opposants à ses idées et culture de l’espoir) pour entamer sa pré campagne électorale. Et c’est à partir d’El Oued, à des centaines de kilomètres de sa ville natale qu’il a commencé à distiller les contours de son programme.

A partir d’El-Wadi, Abdelaziz Belaid a souligné ce samedi à la nécessité pour le peuple algérien de rester « attaché au choix de la tenue de la prochaine élection présidentielle » afin de « donner un nouveau départ à l’Algérie ». S’exprimant lors d’une réunion tenue au centre culturel « Bouchemel Lakhdar » dans la délégation de la wilaya d’El-Meghaïer, M. Belaid a appelé le peuple algérien à « faire son choix pour l’élection présidentielle du 12 décembre », a-t-il affirmé, « aura donner un nouveau départ à l’Algérie « . La prochaine élection est « le moyen politique qui permettra au peuple de choisir librement, d’exercer son pouvoir et de passer de la légitimité révolutionnaire à ce populaire », a déclaré le président du front El-Moustakbal, avant d’appeler le citoyen à œuvrer pour assurer une élection honnête en surveillant les urnes « , car, a-t-il déclaré, » c’est une responsabilité qui incombe à tous « .

Soulignant la création de l’Autorité électorale nationale indépendante (ANIE) et sa structuration à travers les wilayas du pays, le président du front El-Moustakbal a souligné l’impératif « d’oeuvrer pour la réalisation des attentes de la génération postindépendance », le seul un, dit-il, « capable de porter le flambeau du changement tant aspiré par le peuple algérien ».

LIRE AUSSI Présidentielle : le compteur compte 121 postulants

Abdelaziz Belaid, soulignant les avantages du dialogue pour résoudre les problèmes auxquels le pays est confronté, a déclaré que « le véritable dialogue avec les différents partenaires, sans aucune exclusion, reste le seul moyen de surmonter les multiples crises auxquelles le pays est confronté et de les transcender ». , à l’occasion, « d’initier des réformes au niveau des différents secteurs, y compris ceux qui ont un rapport avec le citoyen ».

Une économie diversifiée

Le président du Front El-Moustakbal a insisté à cet égard sur « la mise en place d’une économie diversifiée excluant la taxation du pétrole, l’adoption de plans de gestion efficaces pour la rationalisation des fonds publics et la lutte contre les comportements susceptibles de nuire à l’économie nationale « . « La formation du citoyen algérien à une nouvelle vision axée sur l’éducation et les valeurs nobles est nécessaire », a déclaré M. Belaid, affirmant que ces valeurs « avaient disparu après que l’école algérienne eut abandonné le projet national et constitué un laboratoire expérimentant programmes étrangers à la société algérienne « . Se référant à la composante développement, le président du Front El-Moustakbal a insisté sur la nécessité de réaliser un « réel » développement des wilayas dans le sud du pays en vue de parvenir à un développement dans les diverses niches répondant aux attentes des gens.