Port de Marseille: hausse du trafic vers l’Algérie

port de marseille

Le Grand Port Maritime de Marseille accélère sa course contre son rival de Valence (Espagne) qui a gagné du terrain lors des dernières années, en matière de transport -et surtout de transbordement- de marchandise envers l’Algérie.

Ainsi, en sortie du port de Marseille-Fos, on trouve plus de 30 services directs reliant le Grand Port maritime de Marseille aux ports algériens. Autant de lignes auxquelles il faut rajouter les services en transbordement qui viennent compléter l’offre de transport.

Sur l’Algérie, le port de Marseille-Fos propose aujourd’hui treize services directs en sortie des bassins Est du port de Marseille.

Le  groupe CMA CGM en opère quatre par semaine sur Alger (Port sec et Port centre), Béjaïa, Annaba (Port sec) et Ghazaouet. L’armateur algérien Cnan Med assure un départ hebdomadaire sur Alger centre et le port d’Oran. Quant à Marfret, il en propose un par semaine sur le Port sec d’Alger.

En sortie des bassins Ouest (Fos), le genevois MSC (2e mondial) dessert une fois par semaine le Port sec d’Alger (et, via le port catalan de Barcelone, ceux d’Oran, Skikda, Annaba et le Port sec n° 2), ainsi que celui de Béjaïa.

Quant à Seago Line (filiale de Maersk), il propose un départ hebdomadaire sur le Port sec d’Alger, et, via le hub espagnol d’Algésiras, Oran et le Port sec algérois. Via Malte, l’armateur dessert Skikda, Béjaïa et Annaba.

En matière de multipurpose con-ro, CMA CGM, en partenariat avec Suardiaz, desservent une fois par semaine Alger, Skikda, Mostaganem en sortie du Terminal roulier Sud (TRS).

Cnan Med, pour sa part, en sortie du Cap Pinède Sud, propose un départ tous les dix jours sur Alger centre, Oran et Mostaganem. L’armateur dessert également Skikda, Béjaïa et Annaba.

Enfin, en ro-ro, Corsica Linea assure un départ tous les sept jours sur le Port centre d’Alger en sortie de La Joliette.

En transbordement, l’armateur turc Arkas dessert tous les sept jours (en conteneur) le Port sec d’Alger en sortie de Fos via Le Pirée et Oran, via Valence. En con-ro, l’italien Messina assure un départ tous les seize jours au départ des bassins Est, via Gênes, à destination du centre d’Alger.

LIRE AUSSI Assurances de Sonatrach: la CAAT rafle la mise