Port de Annaba: un quai phosphatier très controversé

port de annaba

Dans le cadre du développement du méga projet d’exploitation des phosphates avec les partenaires chinois, l’entreprise portuaire de Annaba commence à s’adapter.

Elle vient de concevoir une extension de ses infrastructures pour augmenter ses capacités d’embarquement des phosphates à travers la réalisation d’un quai phosphatier et minéralier au niveau du port.

Le projet consiste en la réalisation d’études d’exécution, le prolongement de la jetée du Lion de 1 400 ml fondée à des profondeurs variant de -13.50 m à -15.00 m, ainsi que le dragage du bassin à -16 m, du chenal d’accès à -17 m et des souilles pour les quais jusqu’à la profondeur de -22.70 m.

Il est également question de la réalisation d’un quai en caissons (en béton armé) d’un tirant d’eau.de -16 m.

Mais, en terme d’exigence, l’entreprise portuaire de Annaba est restée contradictoire. Les candidats à ce projet doivent avoir seulement la qualification VIII, mais en même temps, ils doivent avoir réalisé au cours des trois dernières années, un chiffre d’affaires annuel de 10 milliards de dinars…

En dehors des groupes publics, seul Ali Haddad répond à ces exigences.

LIRE AUSSI EMBAG: machine pour sacs en papier

1 Rétrolien / Ping

  1. GICA: raz de marée français - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.