Polémique sur « Relax »: inexistant sur le marché (ministère du Commerce)

Fin de la polémique sur le parfum toxique dénommé Relax. Les services du ministère du commerce sont catégoriques: ce produit est inexistant sur le marché algérien.

« Suite aux informations colportées par certaines chaines de télévision arabes et les réseaux sociaux, faisant état du risque engendré par l’utilisation d’un parfum toxique portant la marque « Relax », commercialisé  dans plusieurs pays arabes tels que l’Egypte, le Maroc, le Yémen…., le ministère du Commerce a diligenté une enquête pour vérifier la véracité de ces informations », informe le ministère dans un communiqué transmis à l’APS.

LIRE AUSSI Djezzy: les chiffres du 4ème trimestre 2017

Dans ce cadre, le ministère « informe les citoyens que l’importation des parfums est soumise à une autorisation préalable délivrée par ses services dont aucune n’a été délivrée à cette marque », ajoute le communiqué.

Aussi, les premiers résultats de l’enquête « confirment l’inexistence de ce produit sur le marché national » et invite par la même occasion les citoyens à communiquer aux services du contrôle toute information concernant ce produit ». L’enquête diligentée à cet effet demeure toujours en cours et les résultats définitifs seront communiqués en temps opportun, promet le ministère.

LIRE AUSSI Polisario: les USA font un don de 1 million de dollars