Pisciculture intégrée à l’agriculture: lancement d’une opération d’ensemencement de 8.000 alvins dans 16 bassins d’irrigation à Alger

 Une opération d’ensemencement de 8.000 alvins de Tilapia répartis dans 16 bassins d’irrigation relevant de trois subdivisions agricoles de la wilaya d’Alger sera lancée à partir de mercredi, a-t-on appris auprès de la direction de la pêche de la wilaya d’Alger.

La pisciculture intégrée à l’agriculture consiste en l’introduction de l’élevage de poissons dans un milieu à vocation agricole dans le but de développer les deux activités parallèlement ou séquentiellement en bénéficiant des avantages de l’une pour l’autre.

Cette opération d’ensemencement de 8.000 alvins de Tilapia entrant dans le cadre de la campagne intensive de la vulgarisation de la pisciculture intégrée à l’agriculture, sera réalisée en deux phases au niveau de trois subdivisions agricoles (Zéralda, Chéraga et Baraki) dont la première aura lieu mercredi et la seconde est programmée au début du mois d’août, a précisé la direction de la pêche de la wilaya d’Alger dans un communiqué.

LIRE AUSSI Folie des chaleurs: Guitouni propose une ligne électrique vers l’Espagne

Les agriculteurs concernés par cette opération ont bénéficié d’une formation sur la technique de pisciculture au niveau de l’institut national supérieur de la pêche et de l’aquaculture afin de leur faciliter la tâche, selon la même source qui ajouté que les alvins ont été fournis par le centre national de la recherche et du développement de la pêche et de l’aquaculture.

La campagne intensive de la vulgarisation de la pisciculture intégrée à l’agriculture a été organisée conjointement par la direction de la pêche de la wilaya d’Alger, l’institut national de vulgarisation agricole, l’institut national supérieur de la pêche et de l’aquaculture, le centre national de la recherche et du développement de la pêche et de l’aquaculture, la direction des services agricoles de la wilaya d’Alger, l’institut national des sols et de drainage et la chambre de l’agriculture d’Alger.

LIRE AUSSI Près de 70 milliards de DA de transactions commerciales sans factures au 1er semestre 2017