Pharmacie centrale: le dilemme des combinaisons médicales

pch

La Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH) vient d’apprendre à ses dépends la leçon sur la disponibilité, sur le marché international, des moyens et équipements de lutte contre le coronavirus (Covid-19).

La Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH), une entreprise sous tutelle du Ministère de la santé, de la population et de la réforme Hospitalière, avait lancé, le 23 avril dernier, un appel d’offres international pour l’acquisition de 11,25 millions de combinaisons médicales dédiées à la protection contre le coronavirus. Au lieu d’adresser cette commande directement aux alliés chinois, les responsables de la PCH ont préféré se tourner vers les marchés internationaux, au moment où ces produits se font tellement rares que des Etats sont prêts à la guerre pour les acquérir.

L’urgence était tellement apparente lors du lancement de cette commande que la PCH avait mentionné sur le cahier des charges, qu’il fallait déposer les offres sous  dans un délai n’excédant pas les soixante douze heures. Comme si les fabricants allaient se bousculer aux portes d’Alger…

Résultat des courses, la PCH a annoncé timidement, ce jeudi 14 mai, l’infructuosité de l’appel d’offres et elle sera contrainte de saisir sa tutelle (ministère de la santé) pour s’arranger avec les « alliés » chinois afin de satisfaire cette commande de 11,25 millions de combinaisons, dans le cadre des accords bilatéraux….

Combinaison
demande de prospection Combinaison

 

LIRE AUSSI Justice militaire: le président Tebboune nomme le colonel Achour Bouguerra

1 Rétrolien / Ping

  1. Meriem Merad: l'émotion d'une scientifique - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.