Pharmaceutique: une bonne croissance

pharmaceutique

Le président de l’Union nationale des opérateurs de pharmacie (UNOP) Dr. Abdelouahed Kerrar a indiqué que l’industrie pharmaceutique en Algérie a réalisé une croissance de 17% durant ces dernières années », un taux « non atteint par d’autres secteurs », passant de 473 millions de dollars américains en 2008 à près de deux milliards de dollars en 2017.
Selon le responsable, ce progrès a été possible grâce aux efforts considérables consentis par les investisseurs dans ce domaine outre le soutien important accordé par les autorités publiques à l’industrie pharmaceutique, notamment à la faveur de la décision de 2008 portant sur « l’interdiction d’importation de médicaments produits localement ».
L’Etat a pu, grâce à ce progrès, « réduire la facture d’importation des médicaments à 2 milliards de dollars américains au lieu de 5 milliards de dollars en 2008 ».
En vue de réduire la dépendance aux laboratoires étrangers, les autorités publiques se sont fixées comme objectif d’atteindre « 70% de couverture des besoins nationaux en médicaments en développement la production locale de tous les types de médicaments », a ajouté le responsable.

LIRE AUSSI Asmidal: la short-list des fournisseurs

1 Rétrolien / Ping

  1. Saidal: élection de nouveaux administrateurs - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.