Pétrole: Total renforce sa présence en Algérie

A travers l’absorption de la société d’exploration-production pétrolière Maersk Oil, le groupe français, Total va renforcer sa présence en Algérie.

Total va racheter la société d’exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars.

Maersk est présente en Algérie sur deux périmètres majeurs. Elle détient 12.25% sur le périmètres Berkine (bloc 404 & El Merk bloc 208) et 5% sur l’association Ourhoud (bloc 404a,405a,406a). Ces deux périmètres constituent plus de la moitié de la production de sociétés étrangères en Algérie.

le groupe français total a perdu du terrain en Algérie, depuis qu’il a quitté le périmètre gazier de Hamra et vendu ses parts dans la société espagnole Cepsa.

La présence de Total en Algérie se limite à l’association de TFT (Tin Fouyé Tabenkort), presque en fin de contrat et le groupement Timimoune qui devra lancer sa production de gaz en 2018.

Maersk a eu des relations très tendues avec l’Etat algérien depuis l’instauration de la Taxe sur les Profits Exceptionnels (TPE). Elle avait suivi l’américaine Anadarko dans la procédure d’arbitrage contre les mesures prises par le gouvernement algérien.

Fin 2011, le ministère de l’énergie avait trouvé un arrangement avec les deux compagnies qui ont été dédommagées à hauteur de 4 milliards de dollars.