Pétrole: les importations de la Chine en hausse de 4,5 % en mars 2020

pétrole

La Chine a importé 4,5% de plus de pétrole en mars 2020 qu’elle ne l’avait fait un an plus tôt, avec des livraisons totales atteignant en moyenne 9,68 millions de barils par jour (b/j) en dépit du ralentissement de l’activité économique résultant de la propagation de la pandémie du coronavirus, ont rapporté lundi des médias locaux.

Selon des chiffres des douanes, la Chine a importé 1,6% de brut en moins d’Arabie saoudite en mars, tandis que les livraisons en provenance de la Russie avaient bondi de 31% durant le même mois, a rapporté l’agence Reuters.

Le total des approvisionnements saoudiens pour mars avait atteint 7,21 millions de tonnes, tandis que la Russie avait expédié 7,02 millions de tonnes au cours de la même période, a ajouté la même source. Les données ont également montré que la Chine avait cessé d’acheter du pétrole vénézuélien au cours des cinq derniers mois, en raison des sanctions américaines imposées à Caracas.

Pendant ce temps, les importations en provenance d’Iran ont cru, quant à elle, de 11,3% en glissement annuel pour atteindre 2,558 millions de tonnes, malgré des menaces de sanctions américains similaires. La Chine a augmenté ses achats de pétrole brut ces dernières semaines au milieu de prix bas sans précédent, alors que l’économie de la deuxième puissance mondiale reprend progressivement son activité impactée considérablement par le coronavirus.

Les prix du pétrole s’étaient effondrés au début du mois de mars, à la suite de l’échec de la réunion de l’OPEP + à Vienne, au cours de laquelle les ministres de l’Energie des pays membres ne s’étaient pas parvenus à un accord sur la quantité à couper dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

LIRE AUSSI Forte demande en ce Ramadhan : Giplait augmente sa production de 20 %

1 Rétrolien / Ping

  1. Le ministre de l'Education est catégorique: pas d'année blanche - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.