Pétrole: le Brut de l’Opep recule à 47,79 dollars

pétrole

Le prix du panier de 13 bruts de l’OPEP, dont le pétrole algérien, a reculé à moins de 48 dollars, après avoir terminé la semaine écoulée à son plus haut niveau depuis plus de 8 mois, selon le Secrétariat de l’Opep. « Le prix du panier de référence de l’OPEP de bruts (ORB) s’élevait à 47,79 mardi contre 47,77 dollars la veille (lundi dernier) », a précisé mercredi l’Organisation des pays exportateurs du pétrole sur son site web. Malgré ce recul, le brut de l’Opep maintient un seuil plus important que celui enregistré durant les premiers mois de la crise de la Covid-19 qui a lourdement pesé sur le marché pétrolier.

Composé également du Girassol (Angola), Djeno (Congo), Zafiro (Equatorial Guinée), Rabi Light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Iraq), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (EAU) et du Merey (Venezuela) ,l’ ORB avait atteint son plus haut niveau depuis plus de huit mois en fin de la semaine écoulée, en s’établissant à 48, 35 dollars.

Il reste soutenu par la poursuite des 23 membres de l’Opep + de leurs efforts pour rééquilibrer le marché pétrolier, à travers notamment la position commune adoptée jeudi dernier, en attendant une reprise de la demande avec l’arrivée des vaccins contre la Covid- 19. L’Opep et ses alliés se sont accordés de limiter l’augmentation de leur production de 500.000 barils quotidiens en janvier prochain au lieu de passer directement à une hausse de prés de 2 millions de barils par jour.

Cette décision fait passer le volume des baisses de production pétrolière, retirée volontairement du marché par l’alliance de 7,7 mbj à 7,2 mbj au 1er janvier et amende l’accord précédent conclu en avril dénié, qui prévoyait une réduction de 5,8 mbj. Cette décision a également soutenu les prix du brut, d’ailleurs le Brent de la mer du Nord, côté sur le marché de Londres, sur lequel est établi le pétrole algérien gagnait en fin de la séance de mardi 0,10% ou 5 cents par rapport à la clôture de lundi, à 48,84 dollars. En début de la semaine, le Brent était proche de la barre symbolique des 50 dollars le baril qu’il a frôlée vendredi, à 49,92 dollars, son plus haut niveau depuis prés de 9 mois. Ces niveaux de cours de l’or noir restent assez élevés pour l’année en cours.