Pétrole : l’AIE s’attend à la reprise de la demande mondiale en 2021 

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit un rebond de la demande mondiale du pétrole de 5,5 millions de barils par jour (mb/j) en 2021, pour atteindre au total 97,2 mb/j .

Dans son rapport mensuel, l’AIE a indiqué que la demande mondiale a augmenté de 3,4 millions de barils par jour (mb/j) en juillet sur un mois, avec l’assouplissement des restrictions liées à la pandémie et les vacances d’été dans l’hémisphère nord qui ont soutenu une progression de l’activité dans les transports.

« Toutefois, une seconde vague de cas de Covid-19 et de nouvelles restrictions de mouvement sont maintenant en train de ralentir la croissance de la demande », a-t-elle relevé.

S’agissant de l’année 2020, l’agence a précisé que la demande mondiale est estimée à 91,7 mb/j, en chute de 8,4 mb/j par rapport à l’an dernier.

Evoquant des incertitudes liées à la pandémie, qui font du rééquilibrage du marché une « cible mouvante » pour les producteurs, l’AIE a jugé que les perspectives restent « fragiles » dans le contexte actuel.

« La trajectoire des infections au Covid-19 est fortement orientée à la hausse dans de nombreux pays et les gouvernements resserrent les restrictions de mouvement de leurs citoyens », a-t-elle noté, prévoyant que les cours de l’or noir n’atteindront pas les 50 dollars le baril avant 2023.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis