Pétrole : concertation entre l’Opep et ses alliés sur la situation du marché

opep

L’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) a entamé des concertations avec ses alliés signataires de la Déclaration de coopération, et ce, dans un contexte marqué par des craintes sur la demande mondiale et le recul des prix du brut impactés par la pandémie de Covid-19.

En attendant la tenue des réunions de l’Organisation avec ses alliés à la fin du mois en cours et le 1er décembre prochain, le secrétaire général de l’Opep, Mohamed Barkindo et le ministre russe de l’Energie, Alexander Novak se sont entretenus mardi par vidéoconférence. Il s’agit de la septième réunion de haut niveau du dialogue Opep-Russie sur l’énergie, a indiqué l’Opep dans un communiqué publié sur son site web.

Coprésidée par le Sg de l’Opep et le ministre russe de l’Energie, cette réunion a été une occasion pour l’Organisation de présenter l’impact du COVID-19 sur les marchés mondiaux de l’énergie, à court, moyen et long terme, ainsi que de donner un aperçu sur les développements récents dans le cadre de la Charte de coopération (CoC). Les deux parties ont souligné à l’occasion qu’un « marché pétrolier équilibré et stable est une condition préalable à la reprise post-pandémique, aux investissements adéquats et à la prospérité future des consommateurs et des producteurs ». Les deux parties ont relevé, également, que des défis et des incertitudes subsistaient, réitérant leur engagement à aider à rééquilibrer le marché et à parvenir à une stabilité durable, a ajouté le communiqué.

Le ministre russe a présenté sa stratégie énergétique pour la période allant jusqu’à 2035, ainsi que l’Initiative industrielle sur la normalisation et la certification des équipements pétroliers et gaziers en tant que vecteur potentiel de coopération au sein du CoC. La partie russe a noté que les pays participants au CoC pourraient, grâce à l’engagement des sociétés pétrolières et gazières, rechercher des opportunités de coopération plus approfondie sur les fronts technologique et économique. Ainsi, les deux parties ont exprimé leur intérêt à faire évoluer potentiellement cette initiative au sein de la CoC, saluant aussi l’engagement actif d’experts dans les activités de recherche. L’Opep et la Russie ont mis en avant l’importance stratégique de leur relation non seulement au niveau du dialogue bilatéral, mais aussi à travers la Déclaration de coopération (Doc) et la Charte de coopération. « Cela a été prouvé en 2020 avec les participants à la DoC qui se sont lancés dans les plus grands ajustements de production et pendant la plus longue période de l’histoire de l’industrie pétrolière.

Ceci a aidé à contrer le choc sans précédent sur les marchés pétroliers résultant de la pandémie de COVID-19 et les a mis sur la voie d’une reprise durable », a précisé le communiqué. Les niveaux élevés de conformité aux ajustements de production décidés dans le cadre de l’accord de baisse de production signé en avril dernier et la dynamique encourageante qu’ils avaient apportée au marché et les effets positifs sur l’économie mondiale, ont été évoqué par les deux parties. M.Barkindo a affirmé que le partenariat avec la Russie s’est transformé en une « force permanente et transformatrice pour le bien sur le marché de l’énergie et qui a eu un effet profondément positif sur l’industrie et l’économie mondiale ». Pour sa part, M. Novak a rappelé que l’intérêt qu’accorde la Russie au dialogue avec l’OPEP, évoquant le rôle fondamental du secrétariat dans le succès de la réalisation de la Déclaration de coopération sous la direction de M. Barkindo.

LIRE AUSSI Industrie pharmaceutique: nouveau mémorandum d’entente entre Saidal et Pfizer Pharm Algérie

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis