Pêche au thon rouge: un quota de 1.650 tonnes pour l’Algérie

thon

Par Rabah Kahouadji

« L’Algérie s’est vue accordée un quota de pêche de 1.650 tonnes de thon rouge, au titre de l’année 2020 sur une réserve totale de 36.000 tonnes autorisée à la pêche par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA) », c’est ce qu’a annoncé le directeur du développement de la Pêche au niveau du département ministériel de la pêche et des Produits halieutiques, M. Kadour Omar.

Du reste, le directeur du développement de la Pêche a indiqué «Qu’en application du droit international en la matière, nous avons informé les pêcheurs de thon à l’effet de déposer leurs dossiers et de se préparer à la participation à cette campagne», tout en précisant la relevant par les services concernés de 25 dossiers.

Néanmoins, seuls 23 dossiers ont été retenus, après étude de la conformité du cahier des charges. Les dossiers des armateurs et équipementiers de ces navires ont été reçus au niveau des directions de la Pêche de wilayas, où le quota a été reparti en toute « équité » et « transparence », en prenant compte du tonnage des thoniers et du niveau de leur équipement.

Le coup d’envoi de la campagne de pêche du thon rouge pour l’année 2020 sera donné le 22 mai courant à partir des ports d’Annaba et d’Alger en direction de la zone internationale de la pêche au thon rouge comprise entre la Tunisie, les îles de Malte et la Sicile, en vue de se positionner sur les sites de pêche avant le lancement officiel de la campagne, soit le 25 mai.

L’Algérie, œuvre à revoir à la hausse de son quota  actuel qui est de 1.650 tonnes à 2.000 tonnes en 2021 et 2.500 tonnes en 2025, a ajouté M. Kadour.

LIRE AUSSI Le gouvernement reconduit le dispositif du confinement partiel

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis