Pêche: le littoral algérois offre une production de 2330 tonnes de poissons

pêche

Par Rabah Kahouadji

Dans  le cadre de ses missions, la Direction de la Pêche et des Ressources Halieutiques est tenue de mettre en œuvre la politique nationale de la pêche et des ressources halieutiques, à ce titre elle est chargée notamment d’assurer des tâches de développement, d’administration, de gestion de protection de conservation de valorisation et de contrôle de l’exploitation des patrimoines halieutiques et aquacoles ; d’œuvrer à la valorisation des plans d’eau naturels et artificiels par le développement des activités d’élevage notamment de poissons, de mollusques et de crustacés.

Aussi, dans récent bilan de production enregistrée sur le littoral algérois par la Direction de la Pêche et des Ressources Halieutiques de la wilaya d’Alger, il s’est avéré que cette dernière a dépassé les 2330 tonnes au cours  des neuf (9) premiers mois de l’année 2019 tous genres confondus.

Dans le détail, il s’agit de  1985 tonnes de poissons bleus ensuite  des «poissons blancs» avec 155 tonnes, les crustacés avec 101 tonnes, et les mollusques, classées dans la même case des requins et des espadons avec 90 tonnes. Du reste, par rapport à la quantité totale de poissons pêchés, plus de 17 tonnes ont été destinés  à l’exportation dont un volume  aux unités de transformation et de conservation, a-t-on fait savoir.

Par ailleurs, en comparaison avec la production de poissons enregistrée  2018, celle-ci avait atteint  4220 tonnes contre 4400 tonnes en 2017 (le plus haut niveau), soit une hausse de 45% par rapport à 2016 où 3065 tonnes ont été pêchées, et 3320 tonnes en 2015.

LIRE AUSSI 6 ans après son lancement : Huffpost Maghreb baisse le rideau