Panique à bord: l’image de Ould Kaddour

Au moment où les rats quittent le navire, certain serviteurs de la corruption, reconvertis en révolutionnaires, veulent se racheter une énième virginité à travers de positions anti-5ème mandat et anti tout ce qui vient du système.

Parmi ces personnes, il nous vient à l’esprit une figure de proue du groupe Echourouk qui détient aussi une boite audiovisuelle  qui a réalisé pour le compte de Ould Kaddour un publireportage sur les réalisations de Sonatrach, contre une facture salée et une très belle image du P-dg de Sonatrach le plus incompétent de toute l’histoire du pays.

Dans tout ce débat, on se demande où commence la revendication de changement du système et le business avec Ould Kaddour, une figure emblématique de la corruption et de la trahison. Pour revendiquer la justice et la loi, on ne doit pas avoir de business avec Ould Kaddour, sinon tout tombe à l’eau et on risque de se retrouver avec lui sur le banc des accusés à la Cour d’assises pour des chefs d’accusations chers à beaucoup d’algériens tels Ali Haddad et SIdi Said.

LIRE AUSSI Vidéo: marée humaine à Alger